logo

LE FONDS SCORSOLIO

Films tournés à Monaco entre 1959 et 1963.
Le cinéaste : Gilbert Scorsolio, également déposant du fonds.
16 bobines 8 mm

Né à Monaco en 1932, Gilbert Scorsolio est le fils de Pauline Guidi et de Jean-Paul Scorsolio, dont le mariage à l’église Sainte-Dévote de Monaco en 1931 a été filmé par François Guidi, le frère de la mariée. Ce dernier est l’un des premiers cinéastes amateurs de Monaco. Au début des années 2000, son fils, Roger Guidi, a souhaité déposer cette merveilleuse mémoire filmique à l’Institut audiovisuel de Monaco. Est-ce une histoire de famille et de cinéma qui pousse à son tour Gilbert Scorsolio à acquérir une caméra 8 mm ? Riche idée, car ce jeune cinéaste, par ailleurs chef de table au casino de Monte-Carlo et membre de l’équipe monégasque de tir, signe de très belles scènes de vie à Monaco dans les années 1960, avec un œil bien aiguisé et une main ferme. Cet amateur se tourne ensuite vers la photographie avant de reprendre l’image animée à l’ère des caméscopes.

Aperçu du fonds
Un monde miniature et éphémère

Les habitants de Monaco se souviennent certainement du jardin du Hall du Centenaire où serpentait provisoirement un manège enfantin au début des années soixante.

Une promenade insolite

Le personnage qui vole la vedette de ce film, n’est autre que son fidèle berger allemand, Dick.

Monaco acclame ses champions

Les joueurs de l’AS Monaco paradent le 17 mai 1960, pour présenter la Coupe de France remportée aux dépens de l’AS Saint-Étienne.

Fontvieille après la tempête

La tempête qui s’est abattue sur la Côte d’azur en novembre 1961, n’a pas épargné Monaco, où le vent a balayé violemment le port de Fontvieille.